Brevets

Artelia dispose d’un portefeuille d’une dizaine de brevets et de marques associées sur des technologies clés, fruit du travail de recherche du groupe.

Ces brevets concernent les domaines de la protection des digues, des énergies marines, de la gestion des déchets. Les royalties des brevets et licences sont en grande partie réinvesties dans l’effort de recherche du groupe.
 

Blocs de carapace de digues

Les brevets des sociétés du groupe Artelia les plus connus sur le marché sont dans le domaine des blocs artificiels monocouches de carapaces de digues en mer connus sous les noms : ACCROPODE™, ACCROPODE™ II, ECOPODE™ qui ont fait suite au Tétrapode. Une équipe de spécialistes d’Artelia apporte sur chaque chantier une assistance technique fondée sur une expérience considérable qui permet de répondre aux attentes spécifiques des entreprises et aux conditions de site les plus diverses.

 

Les licences d'utilisation de ces blocs sont délivrées par la société Concrete Layer Innovations (CLI) (www.concretelayer.com), filiale du groupe Artelia. CLI diffuse également les licences pour le bloc CORE-LOC™ développé par l'US Army Corps of Engineers. Tous ces produits font l'objet d'une protection industrielle qui est une véritable garantie de qualité pour les Maîtres d’Ouvrages.

 

blocs artificiels de carapaces de digues

 

Le système POSIBLOC™ est un outil d’aide à la pose des blocs artificiels de carapace et il répond au souci permanent de CLI d’améliorer le service aux entreprises de construction.  Ainsi ce système, grâce à un monitoring en temps réel de la pose de chaque bloc, contribue à une qualité de pose plus élevée et une rentabilité améliorée. Cet outil est fabriqué et commercialisé par une société partenaire Mesuris (www.mesuris.com) qui en assure l'assistance technique.

 

Système houlomoteur

Artelia a déposé en 2010 le brevet d’un système de récupération de l’énergie de la houle.

Un système de convergent hydraulique permet d’alimenter un bassin perché guidé verticalement pour s’adapter aux marées. L’eau du bassin est turbinée pour produire de l’électricité. Artelia a testé et validé le système dans son laboratoire d’hydraulique. 

 

autres brevets

Artelia a développé d’autres technologies brevetées concernant par exemple le stockage de déchets sous voirie ou la protection contre l’érosion fluviale. En outre, Artelia dispose de licences et exploite des brevets dont il n’est pas propriétaire mais aux développements desquels il a contribué (confinement des pollutions souterraines par exemple).

 

Developpeur PHP Drupal