Projet

Barrage de Champagney : Artelia missionné pour la maîtrise d'œuvre de la Revue de Sûreté 2017

Barrage de Champagney

Artelia a été missionné en 2015 par VNF pour organiser l'opération globale de Revue de Sûreté 2017 du barrage (autorisation règlementaire, suivi vidange, pêche de sauvegarde, Examen Technique Complet, Revue de Sureté). La mission d'Artelia consistait également en une maîtrise d'œuvre complète puisqu'il fallait profiter de la vidange complète de la retenue pour entreprendre plusieurs opérations de réparation, de maintenance et d'entretien de l'ouvrage.

Les travaux, démarrés en Octobre 2017 touchent aujourd'hui pour la plupart à leurs fins. La remise en eau du bassin de Champagney est en effet envisagée dès le second trimestre 2018. Des travaux localisés sur les parties hautes de la retenue pourront néanmoins se faire en parallèle du remplissage et seront de fait poursuivis au printemps et à l'été 2018.

Projet

Le barrage de Champagney est situé à 11 km au Nord-ouest de Belfort sur la commune de Champagney, dans le département de la Haute-Saône (70). Construit de 1881 à 1930 et mis en service en 1932, il s'agit d'un barrage poids en maçonnerie d'une hauteur maximale de 36 m sur le terrain naturel et de longueur en crête de 785 m. Il est constitué de 4 arcs de grands rayons pour s'adapter à la morphologie et aux conditions du site. L'ouvrage est muni d'un masque amont (masque LEVY), construit en 1910 afin de couper les circulations d'eau dans le corps du barrage. 

Conçue à l'origine pour alimenter le Canal Montbéliard Haute Saône (CMHS), la retenue est aujourd'hui utilisée pour l'alimentation du bief de partage du canal du Rhône au Rhin via une rigole de restitution. Il est également utilisé en base de loisir en période estivale. 

Les fonctions de sécurité du barrage sont :

  • de maintenir le plan d'eau, 
  • d'assurer en le maîtrisant le transit des crues naturelles de la rivière 
  • et de maîtriser le débit de l'eau restitué vers l'aval. 

D'une hauteur maximale de 36 m sur terrain naturel et d'une capacité de 13 millions de mètre cube, il entre dans la catégorie des ouvrages de classe A et, à ce titre, il est soumis à l'obligation d'une revue de sûreté de fréquence décennale.

La mission d'Artelia

Artelia a été retenu pour une mission de maîtrise d'œuvre complète, décomposée en plusieurs tranches (1 TF + 2 TC).

Tranche ferme : Travaux à l'occasion de la vidange décennale

  • La restauration des fissures et joints structurels du masque d'étanchéité amont
  • La restauration du génie civil au niveau de la bonde de vidange
  • La création d'un mur de quai au niveau du culot
  • La sécurisation de la prise d'eau inférieure
  • La mise en place d'estacades de protection des pertuis évacuateurs de crue et adaptation de la rampe d'accès attenante
  • La mise en place d'une échelle de lecture,
  • La réfection et le prolongement de la rampe d'accès Est
  • Tranche conditionnelle 1 : Prolongement du masque d'étanchéité amont
  • Tranche conditionnelle 2 : Sécurisation de la conduite hydroélectrique

Plusieurs missions complémentaires ont été intégrées à la mission de maîtrise d'œuvre de base :

  • MC1 : Dossier de demande d'autorisation (Code de l'environnement)
  • MC2 : Cahier des charges pour le recrutement d'un pêcheur professionnel (pêche de sauvegarde de 10 tonnes de poissons)
  • MC3 : Mode opératoire pour l'Examen Technique Complet
  • MC4 : Examen Technique Complet
  • MC5 : Suivi environnemental de la vidange du bassin et de la pêche
  • MC6 : Rapport final de revue de sûreté

Cette mission témoigne de la confiance de VNF en nos équipes après la maîtrise d'œuvre du barrage sur la rivière le Rahin alimentant le barrage de Champagney, assurée de 2010 à 2016.
 

Médias