Système d’alimentation du Bassin Melbourne

Système d’alimentation du Bassin Melbourne
Contexte & enjeux

Lille Métropole prévoit la construction d’un bassin de 25 000 m3 avec pour objectif de stocker le volume d’une pluie de temps de retour 20 ans et ainsi stocker le volume d’eau pour éviter de surcharger le réseau (inondation) et collecter les eaux pour assurer un traitement ultérieur (qualité). L’objectif du modèle est de représenter le système d’alimentation de ce bassin, de valider son dimensionnement et, si besoin, de l’optimiser.

Caractéristiques du projet

Les eaux sont collectées à droite d’un premier bassin de mélange, qui réoriente ensuite le flux vers deux compartiments : un compartiment pollution qui, pour les faibles pluies, assure le dessablage avant leur transfert vers le bassin d’orage et un compartiment inondation, à même de transférer rapidement les eaux vers le bassin d’orage. Ces deux compartiments se terminent par un puits de chute à palier dont il convient de vérifier le fonctionnement. Les essais ont permis d’optimiser le fonctionnement hydraulique de l’ouvrage pour différents débits (1.2, 2, 5, 7, 10 et 11.6 m/3) et différentes configurations d’aménagements.