Autonomie énergétique des zones non interconnectées

Horizon 2030
Autonomie énergétique des zones non interconnectées
Contexte & enjeux

À la demande de l’ADEME, nos équipes ont étudié les implications techniques, organisationnelles et économiques qu’aurait un mix électrique très fortement renouvelable (75 % à 100 %) à l’horizon 2030 dans les systèmes insulaires français (Réunion, Guadeloupe, Martinique, Mayotte, Corse, Guyane). Une démarche originale de convergence technico-politique a été adoptée pour traduire les objectifs socio-économiques de chaque territoire en scénarios de consommation, puis chercher les solutions de production-distribution-stockage capables de répondre à ces ambitions. Finalisé pour les six territoires, ce travail a montré que sous certaines conditions (maîtrise de la demande, capacité de stockage), un mix électrique 100 % renouvelable est techniquement possible.

Caractéristiques du projet

Evaluer les implications techniques, organisationnelles et économiques qu’aurait un mix électrique très fortement renouvelable (75 % à 100 %) à l’horizon 2030 :

  • Evaluation des contraintes d’une fourniture d’électricité composée de 75 à 100% d’ENR 
  • Définition du parc de production optimal et identification de la répartition géographique des moyens de production
  • Evaluation du coût moyen de l’électricité (LCOE) et de son impact sur la CSPE
  • Evaluation des besoins en termes d'infrastructure de réseau et des moyens d'équilibrage et de services système