Transition énergétique du Golfe de Saint-Tropez

Transition énergétique du Golfe de Saint-Tropez
Contexte & enjeux

Le territoire du Golfe de Saint-Tropez est situé sur le littoral varois entre les agglomérations de l’aire toulonnaise et de Fréjus Saint Raphael.
Des enjeux climat air-énergie manifestes sur le Golfe : 

  • une forte saisonnalité liée à l’activité touristique (et une décentralisation des actifs) qui impacte les besoins et les consommations en énergie, le dimensionnement des réseaux et génèrent des externalités environnementales négatives (GES, pollutions atmosphériques),
  • en matière de logements : contraste « centres urbains historiques / sites historiques de villégiature / formes urbaines emblématiques de la vocation balnéaire », avec des enjeux importants de rénovations thermiques,
  • une fragilité notable dans l’approvisionnement énergétique électrique,
  • des événements ces dernières années, générateurs de phénomène de catastrophes naturelles majeures et pouvant être exacerbés par le facteur changement climatiques (inondations, en particulier etc.).

L’objectif de la mission est de définir une politique climat-air-énergie concertée en s’appuyant sur deux outils :

  • le SCoT (Schéma de Cohérence Territorial, en cours de révision), document d’urbanisme pour lequel un volet Transition énergétique a été développé, 
  • le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) qui doit permettre d’aboutir une contractualisation sur un programme d’actions partenariale d’atténuation et d’adaptation changement climatique.
     
Caractéristiques du projet
  • Réalisation d’un diagnostic (notamment des consommations / productions énergétiques) et l’identification des potentiels du Golfe en matière de Maîtrise de la Demande en Energie (EnR) et de développement des Energies Renouvelables (EnR).
  • Proposition d’un scénario idoine de transition énergétique pour le Golfe et la conduite d’un exercice GES SCOT®, ce dernier permettant d’évaluer les émissions de GES générés par différents scénarios d’aménagement du territoire à échéance du SCoT imaginé par les élus / partis prenantes).
  • Écriture de prescriptions pour le volet Transition énergétique du SCoT, l’élaboration d’un plan d’actions, de dispositif de suivi évaluation dans le cadre du PCAET.

Chacune de ces trois phases a fait l’objet de séances de concertation spécifiques dans le cadre de différentes instances (ateliers des urbaniste, groupes élus relais énergie, ateliers / séminaires SCoT, etc.)