Bassin de la rivière Saint-Paul

Plan de développement
Bassin de la rivière Saint-Paul
Contexte & enjeux

Afin de renforcer son approvisionnement national en électricité et contribuer au réseau interconnecté CLSG (Côte d’Ivoire-Libéria-Sierra Leone-Guinée), le Libéria a choisi de privilégier les énergies renouvelables dans son plan de développement du bassin de la rivière Saint-Paul. Ce projet hybride comprend la création d’un aménagement hydroélectrique de 250 MW avec capacité de stockage, l’extension de la centrale de Mount Coffee afin de porter sa capacité totale à 122 MW, et le développement de 90 MWp de potentiel solaire réparti sur plusieurs sites, dont un parc solaire flottant.

Le WAPP (West African Power Pool) a confié à Artelia les études de faisabilité technicoéconomiques et les études d’impact environnemental et social des trois composantes de ce projet. Cette solution hybride permet de donner la priorité aux énergies décarbonées, d’optimiser le potentiel de chaque aménagement et de répondre aux différents enjeux énergétiques du gouvernement. L’approche consistant à lancer les études d’impact dès les phases amont de conception technique est un autre point fort contribuant à la durabilité du projet.
 

Caractéristiques du projet
  • Création d’un aménagement hydroélectrique de 250 MW avec capacité de stockage.
  • Extension de la capacité de production de la centrale existante de Mount Coffee, afin de porter sa capacité à 122 MW.
  • Développement de 90 MWp de potentiel solaire réparti sur plusieurs sites, dont un parc solaire flottant.