Mise en place de centrales hybrides PV/diesel et extension de réseaux de distribution

Mise en place de centrales hybrides PV/diesel
Contexte & enjeux

L’électrification rurale au Mali a connu un essor important ces dernières années avec la mise en place par l’AMADER d’opérateurs privés en charge de la fourniture de services énergétiques en milieu rural, permettant ainsi d’augmenter le taux d’électrification rurale de 1 % (2005) à 18 % (2015) par l’électrification d’environ 200 villages, majoritairement à partir d’une production thermique diesel. La forte volatilité des prix du carburant a rendu l’équilibre financier des opérateurs privés instable.

Partant de ce constat, l’AMADER et la Banque Mondiale ont mis en place le projet intitulé Systèmes Hybrides d’Electrification Rurale (SHER) qui vise à hybrider par une production solaire une cinquantaine de localités dont la majorité sont aujourd’hui électrifiées par un système de production thermique, d’autres étant déjà alimentées par des systèmes hybridés avec du solaire PV.

L’AMADER a recruté un Consultant Ingénieur Conseil afin de l’assister dans le suivi et le contrôle des travaux de réalisation :

  • de 50 centrales hybrides PV/Diesel regroupées en 5 lots de travaux subdivisés en 2 ou 3 sous-lots chacun
  • des extensions de réseaux de distribution.

L’objectif de la mission d’Ingénieur Conseil consiste à assurer que le projet soit conçu et mis en œuvre selon les standards de qualité, les normes techniques et environnementales les plus élevées possibles, tout en respectant le planning et le budget définis, ainsi que les exigences de l’AMADER.