Réseau de chaleur de Chartres Métropole

Passage en basse pression et extension du réseau existant
Réseau de chaleur de Chartres Métropole
Contexte & enjeux

Le réseau de chaleur, auparavant d’une longueur totale d’environ 6 km, alimentait 37 sous-stations installées dans les bâtiments des abonnés au service public de chauffage urbain. La chaleur nécessaire à la couverture des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire est produite dans une chaufferie centrale gaz d’une puissance totale de 22 MW. Elle comprend également une cogénération gaz permettant la production simultanée de chaleur et d’électricité d’une puissance thermique de 8,5 MW. 

Notre mission a permis de convertir le réseau de type « eau surchauffée » (170°C / 135°C) en un réseau basse pression (105°C / 70°C) ainsi que d’étendre le réseau vers un hôpital, un lycée, un gymnase, plusieurs immeubles neufs et sites industriels pour permettre de nouveaux raccordements. Le passage en basse pression a nécessité le remplacement de 3,2 km linéaires de conduites en plus des 7,2 km posés pour l’extension du réseau. Notre intervention a aussi portée sur l’adaptation de la chaufferie pour garantir la fourniture de nouveaux abonnés.

Caractéristiques du projet
  • Passage sous une voie SNCF et sous une route départementale
  • Installation du nouveau réseau en pleine terre
  • Continuité du service de fourniture de chaleur durant la réalisation des travaux grâce à des chaufferies mobiles